Mot du Directeur Général

DSC_0628

Fidèles clients de la SBEE,

A l’orée de cette année, je voudrais au nom du personnel de la Société Béninoise d’Energie Electrique et en mon nom propre, vous présenter mes vœux les meilleurs de santé, prospérité et paix. C’est le moment de vous témoigner toute notre gratitude pour votre patience, votre persévérance et votre confiance renouvelée. Mieux que par le passé la SBEE s’engage cette année, à travailler pour améliorer la qualité de ses services et à vous satisfaire entièrement.

Un regard en arrière nous permet tout de même de faire un petit bilan. A l’arrivée au pouvoir du Chef de l’Etat, notre pays le Bénin faisait face à une situation qu’est le délestage avec ses impacts négatifs sur l’économie. Sous le guidage donc, de son Excellence, le Président de la République, Patrice TALON, et du ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU, un plan de redressement du secteur de l’électricité a été élaboré et mis en œuvre. Il a été décliné en trois volets : le court terme, le moyen et le long terme.

A court terme, il était question de mener des actions pour résoudre définitivement la question du délestage. Pour le moyen terme, des plans et des programmes structurant ont été élaborés pour atteindre l’autosatisfaction au plan énergétique et dans le long terme, tous ces programmes devraient être mieux structurés pour atteindre les objectifs.

Sur instruction du Chef de l’Etat, une évaluation a été faite de la situation existante, afin d’identifier les besoins réels en termes de consommation pour le pays et  déterminer les capacités à mettre en oeuvre. 180 Mégawatts de location ont donc été mobilisés pour pouvoir régler définitivement la question du délestage. Aujourd’hui, le délestage est désormais conjugué au passé. Les centrales de Porto-Novo, Parakou et Natitingou ont été aussi réhabilitées et peuvent offrir  de l’énergie à tout moment pour une capacité de 30MW.

Nous travaillons en ce moment sur les projets structurants qui vont permettre à l’Etat béninois de pouvoir atteindre l’autosatisfaction au plan énergétique. Et c’est tout ce travail qui a été fait et qui se poursuit d’ailleurs, qui permet d’avoir l’accalmie constatée aujourd’hui.

Bilan après environ deux ans à la tête de la SBEE :

Il convient de rappeler que nous sommes dans une dynamique de réformes appuyées par le MCA, grâce au compact 2 qui doit investir plus de 375 millions de dollars uniquement dans le secteur de l’électricité. Nous avons également l’appui de l’Agence Française de Développement dans plusieurs projets sans oublier la Banque Islamique de Développement, chef de file des partenaires techniques et financiers pour la construction d’une centrale de 120MW sur le site de Maria Gléta 2 et dont les travaux sont en cours.

Perspectives pour 2018

Des perspectives heureuses s’annoncent pour la population en terme de disponibilité de l’énergie électrique. Il y a par exemple le projet Defissol qu’appuie l’Agence Française de Développement avec la construction d’une centrale solaire de 25MW et l’informatisation complète de la SBEE sans oublier le projet d’extension des réseaux de la SBEE dans l’Atlantique et la commune d’Abomey-Calavi.

Pour 2018, la SBEE prévoit plusieurs actions dans le souci de satisfaire sa clientèle. il y a entre autres:

-la poursuite des travaux de construction de la centrale de 120MW sur le site de Maria Gléta 2;

-la finalisation des accords avec un producteur indépendant d’électricité pour la construction d’une 2è centrale de 120MW supplémentaire;

-la mise en service de la Centrale solaire de 5 MW par INNOVENT et la centrale thermique de 20 MW;

-le remplacement de 7 500 vieux compteurs défectueux et âgés de plus de 20 ans ;

-le remplacement de 50 transformateurs défectueux et surchargés;

-l’installation de 50 000 compteurs communicants à prépaiement ;

-l’installation de 6 compteurs régionaux pour mieux circonscrire les zones de pertes;

-la poursuite de la lutte contre la fraude sous toutes ses formes;

-la poursuite et le renforcement de la maintenance préventive et conditionnelle sur les réseaux et les unités de production

Tant qu’il reste encore à faire, rien n’est fait, dit l’adage. Nous tenons à vous rassurer de la volonté de la SBEE, de ses agents et de moi-même à travailler pour mieux vous servir.  Régler définitivement la crise énergétique au Bénin, c’est la vision du Chef de l’Etat. Nous nous sommes engagés dans cette bataille avec l’appui de l’autorité de tutelle, le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude HOUSSOU. Toutes les dispositions sont prises pour atteindre cet objectif ambitieux. Les signes sont évidents et les béninois peuvent s’en réjouir, ce n’est plus qu’une question de temps.

Vive la SBEE,

Vive le Bénin, je vous remercie

Le Directeur Général, Laurent K. TOSSOU