Lancement des travaux de construction d’une centrale thermique de 120 MW à Maria Gléta 2 : LE BENIN, EN ROUTE POUR SON INDEPENDANCE ENERGETIQUE

DSC_0696

DSC_0894

Vendredi 29 Septembre 2017, c’est une date qui fera tâche d’huile dans l’histoire du Bénin. En effet, ce jour marque la remise du site de Maria Gléta 2 au consortium BWSC, ayant en charge la construction d’une centrale thermique de 120Mégawatts. L’emplacement situé en face de l’ancien domaine de Maria Gléta se trouve à Togba un arrondissement de la Commune d’Abomey-Calavi, à quelques kilomètres de Cotonou, dans le département de l’Atlantique.

C’est une foule impressionnante composée des populations, élus locaux, sages et notables, femmes, jeunes et vieux, enfants et autres curieux qui est venue vivre cette cérémonie de remise de site qui marque également le lancement des travaux de construction de cette centrale thermique par le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines. Dona-Jean Claude HOUSSOU avait à ses côtés,  les membres de son cabinet, le Directeur Général de la Société Béninoise d’Energie Electrique, Laurent K. TOSSOU, le maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Georges BADA, le Préfet de l’Atlantique,  Jean-Claude CODJIA, le Chef de l’arrondissement de Togba Pierre Gbégnon, les membres du consortium BWSC en charge des travaux. La mise en œuvre de ce projet s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions durables au problème de déficit énergétique récurrent que connait le Benin depuis plus de deux décennies. Le Gouvernement a donc sollicité et obtenu de la Banque islamique de Développement, la BOAD et la BIDC un financement de 103.180.000.000 milliards de FCFA ; il a lui-même apporté une contrepartie de 3,7milliards de FCFA pour financer ce projet. A terme, le Bénin va acquérir clé en mains, 07 groupes électrogènes de puissance de 18,9Mw chacun, et fonctionnant au fuel lourd et au gaz. A l’issue d’un appel d’offres international, le consortium BWSC a été retenu pour la construction, l’exploitation et la maintenance de cette centrale. L’Ingénieur conseil chargé du suivi et du contrôle des travaux est « Défi et stratégies ».   Le Directeur Général de la SBEE, attache du prix au respect du délai contractuel et à la qualité de la centrale. Laurent K. TOSSOU s’est engagé à y veiller personnellement. Il n’a pas manqué de remercier le ministre d’Etat Chargé du Plan, le ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines et toutes les personnalités du Palais de la Marina qui soutiennent le projet. Ses remerciements sont aussi allés à ses collaborateurs qui ont travaillé jour et nuit  pour le lancement du projet ; il les invite à redoubler d’ardeur pour que le premier kilowattheure soit effectivement obtenu au bout des 18 mois.  Ce projet est inédit car il permettra au Bénin d’avoir sa toute première centrale thermique à moteur dual fuel, a précisé le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines.

Pour  Dona-Jean Claude HOUSSOU, le lancement de la construction de cette centrale est la concrétisation d’une promesse faite par le Chef de l’Etat lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2016. Patrice TALON alors candidat avait promis œuvrer pour que l’énergie électrique soit disponible comme le sang qui coule dans les veines de chaque béninois. C’est donc un homme d’actions, un homme de parole a indiqué l’autorité de tutelle. Dona-Jean Claude HOUSSOU  est revenu sur le dédommagement des citoyens sinistrés qui durait depuis huit ans. Informé, le Président de la République a instruit le Trésor Public pour débloquer sans délai les 2,7 milliards de FCFA destinés à régler cette situation. « Chères populations, nous mettons grâce au Président Patrice TALON, un beau bijou à votre disposition ; et c’est le premier d’une série de bijoux. Nous vous prions de bien vouloir en prendre soin. Je vous invite à soutenir, accompagner, protéger ce projet  qui est le vôtre …» a ajouté le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines. Des ouvrages d’accompagnement sont prévus pour soutenir l’action sociale dans la localité ; entre autres, la construction de 25 salles de classes et d’une infirmerie pour le CEG de Houèto, le bitumage de la voie qui quitte le carrefour Tankpè pour le site et d’autres mesures de sécurité.

Avec ce projet, plus de 400 emplois seront aussi créés et des retombées économiques, il y en aura pour les populations. La construction de cette centrale est la première phase d’un projet total qui permettra de doter le Bénin de près de 600Mw dont 100Mw en énergie solaire photo voltaïque. La signature  du contrat entre le gouvernement représenté par le ministre d’Etat Abdoulaye BIO TCHANE et  le ministre de l’Energie et le consortium BWSC a eu lieu le jeudi 28 Septembre 2017 au ministère du Plan et du Développement.

DSC_0696
Plaque signalétique des travaux de construction de la centrale
Vue de quelques Directeurs de la SBEE
Aperçu de l’assistance
Le Ministre de l’Energie et le DG/SBEE
Le Coordonnateur du Projet et le Chef de l’Arrondissement de Togba