Votre facture

En dehors de la quantité consommée d’autres éléments figurent aussi sur une facture. Ils’agit:

– Quantité consommée : c’est la différence entre le nouvel et l’ancien index.

– La répartition de la quantité consommée se fait au prorata du nombre de jours de consommation.

– Montant de la consommation : c’est la somme des produits des quantités indiquées dans chaque tranche par leur prix unitaire.

– Location et entretien compteur :elle est variable suivant la puissance souscrite par le client. Soit cinq (500) FCFA par KVA et par mois pour la basse tension.

Pour la moyenne tension on a

– Entretien compteur sans horloge 2524 FCFA par mois

– Entretien compteur avec horloge 3554 FCFA par mois

– Entretien branchement 11.813 FCFA par mois

Elle est destinée à amortir les charges d’in­tervention lors des pannes (compteurs brûlés, pannes sur réseau, changement de panneaux pourris, changement de compteurs bloqués, illi­ sibles, à vitre décollée …etc.) puisqt:Je le dépan­ nage se fait sans frais.
Taxe sur électricité : c’est une taxe collectée au profit des municipalités en vue de faire face aux factures de l’éclairage public. Elle est de 2 FCFA par KWH consommé pour les départements du sud Bénin et de 3 FCFA par KWH consommé pour ceux du nord Bénin.
Contribution à l’électrification rurale : comme son nom l’indique c’est un fonds destiné à fa Contribution à l’électrification rurale. Il est de 3FCFA par KWH consommé et par mois.

Pour calculer sa facture, il est important de connaître les tarifs en vigueur.

Cependant, il est à rappeler que pour le tarif Bi’l celui domestique (lumière et climatisation) deux (02) types de factures sont produits.

Facture de type I : elle est appelée sociale et concerne les abonnés ayant une consommation mensuelle inférieure ou égale à 20 KWH. La quantité consommée est facturée à 78 FCFA et est exonérée de la TVA.

Facture de type II : les abonnés dont la consommation mensuelle est strictement supérieure à 20KWH sont systématiquement dispensés de la tranche sociale. Ainsi les 250 premiers KWH sont facturés à 109 FCFA pour la 1ère tranche et le reste de la consommation à 115 FCFA pour la 2è tranche. Ces deux (02) tranches sont assujetties à la TVA.

Les règlements peuvent se faire :

En espèces à l’un de nos guichets (Horaires d’ouverture du lundi au vendredi : 7h30 à 16h30 et le samedi de 8H à 13h)

Par chèque certifié établi à l’ordre de la SBEE

Par virement bancaire

Par prélèvement automatique

Vous demandez à la SBEE d’autoriser l’organisme qui tient votre compte bancaire ou postal de régler automatiquement vos factures.

– il vous débarrasse du souci d’effectuer vous-même le règlement de vos factures.

– Il vous évite les ennuis pouvant résulter d’un oubli ou d’un retard, même en cas d’absence prolongée de votre domicile.

– Les prélèvements sont effectués à des dates régulières.

Plusieurs jours avant chaque prélèvement, vous recevez votre facture qui vous indique clairement le montant et la date de ce prélèvement. Vous disposez ainsi d’un délai suffisant pour provisionner votre compte si cela est nécessaire. Cette procédure peut vous intéresser.
Coupures pour impayés
Les factures non réglées après la date-limite de paiement font systématiquement l’objet d’une coupure. Nous nous engageons à rétablir le courant dans la journée en cas de règlement avant 15h00, jour ouvré.

Facturer, c’est établir la facture. La facture elle-même est un écrit par lequel le vendeur fait connaître à l’acheteur le détail et le montant net des marchandises achetées.

Dans le cas d’espèce, le vendeur est la SBEE,
l’acheteur est l’abonné, la marchandise est la quantité d’énergie électrique exprimée en kilo­ wattheure consommée pour une période donnée.
Pour établir une facture à la SBEE, quatre(04) paramètres sont indispensables à savoir :

1-le tarif auquel l’abonné a souscrit,

2-La puissance souscrite,

3-La quantité d’énergie électrique consommée (nouvel index- ancien index)

4-la période de consommation qui détermine la répartition de la consommation dans les différentes tranches

LE PROCESSUS DE LA FACTURATION A lA SBEE

La chaîne de facturation est entièrement informatisée mais le client n’est connu dans ce système que si ses données y sont correctement enregistrées après son raccordement au réseau de la SBEE.
Tout nouveau client est repéré par rapport aux clients existants déjà dans sa zone de localisation et aux repères géographiques permettant de l’identifier. Il lui est ainsi attribué un numéro abonné qui l’intègre dans un bordereau de facturation.
L’ensemble dès opérations qui conduisent à l’édition et à la distribution des factures est appelé « processus de facturation >>. Il regroupe quatre grandes étapes à savoir: la relève des index, la saisie des index relevés, le traitement des données, l’édition et la distribution des factures.


1-la relève des index

C’est la première étape du processus qui met en jeu directement les aptitudes physiques et morales de l’agent de zone (releveur),chargé de passer chez chaque client pour lire les index s’affichant sur les compteurs et les inscrire dans un document appelé bordereau de relevé.


2-La saisie des index

Une fois le relevé des index achevé, les bordereaux de relevé bien remplis sont transmis à la saisie pour l’intégration des données. C’est l’étape qui amorce le traitement informatisé des données .


3-Le traitement des données

Juste après la saisie des index, on procède à la vérification des index relevés et à la saisie faite. Ensuite le calcul des consommations est fait. Ce qui donne la quantité consommée obtenu•e par la différence des index nouveau et ancien. Cette étape consiste à une analyse minutieuse des incohérences ressorties. La correction de ces in­cohérences amène à des actions parfois même sur le terrain pour l’authentification de certaines données. Ensuite le montant de chaque facture est attribué conformément aux tarifs en vigueur au Bénin. La SBEE ne peut en aucun cas changer les tarifs à sa guise sans que cela ne relève d’une décision gouvernementale. A ce niveau on compare les montants des factures par rapport aux montants des factures antérieures de chaque abonné en vue de s’assure des.montants des factures à envoyer aux clients. Si des anomalies apparaissent les corrections subséquentes sont opérées puis commence l’édition.


4-L’édition et la distribution des factures Après avoir exécuté le programme de facturation et opéré toutes les corrections possibles les factures sont éditées.

Un lot d’états et de bordereaux sont ensuite édités pour les besoins de gestion commerciale comptable et financière.
Les factures sont renvoyées des sites de facturation vers les agences rattachées à chaque site pour distribution et les informations relatives à chaque facture sont transférées sur les micros ordinateurs des guichets pour mise en encaissement.